AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Terre - Les Kitsunes

 :: Entrée dans l'aventure :: Les lois :: Les races Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ven 2 Mar - 11:54
Compte PNJ
avatar
Race : Universelle
Métier : Régler les conflits
Date d'inscription : 12/09/2017
Messages : 656
Célébrité : Un monde hostile
Voir le profil de l'utilisateur
Les kitsunes



Qui sont-ils?
Les Kitsunes trouvent leur origine dans la légende des loups garous. Le loup garou, ou lycanthrope, est un humain avant tout, ayant la possibilité de se transformer en loup, entièrement ou partiellement, ou bien en une créature rappelant le loup. A l’origine, cette légende vient des histoires de loups mangeurs d’hommes qui se répandent depuis l’antiquité. Mais le temps passant, d’autres théories sont venues alimenter les histoires de loups garous. La bête du Gévaudan, une malédiction ou même la morsure d’un loup. Cependant, le loup garou n’est que légende.
Les Kitsunes sont bien réels eux. Un Kitsune n’est pas nécessairement une créature pouvant se transformer en loup. Un Kitsune peut se transformer en tout animal terrestre existant actuellement. Les animaux éteints ne sont pas possibles cependant, le gène disparaissant à la disparition de la créature. Cependant, le Kitsune a un animal définit dès la naissance, qu’il gardera toute sa vie. Il n’y a pas de Kitsune qui se transforme en éléphant à la naissance puis qui se transforme en cheval à sa mort. De plus, les Kitsunes ne sont pas soumis à l’attirance de la lune, ils peuvent donc se transformer à volonté, quand ils le décident.
Les Kitsunes ne sont pas sensibles à la mortalité humaine. Mais ils ne sont pas immortels pour autant. Ils vieillissent comme n’importe quel humain mais de par leur pouvoir de régénération, leur vieillissement est ralenti. Un Kitsune pourra facilement vivre jusqu’à 150 ans. On raconte que certains d’entre eux peuvent vivre jusqu’à 200 ans mais on ignore encore si cela relève de la simple légende urbaine Kitsune et si c’est réellement possible. Cependant, sachez que cette longévité a un inconvénient. Pour cacher leur condition de Kitsune, ils sont obligés de changer souvent d’endroit au fur et à mesure que le temps n’a pas d’emprise sur eux. Il est donc assez rare qu’un Kitsune reste plus de dix ans dans la même ville.
Il arrive parfois qu’un Kitsune se retrouve coincer dans son animal totem. Il n’y a pas de réelles explications concernant ce problème malgré les recherches ayant été entreprises. Certains pensent qu’il s’agit d’un blocage mental, d’autres qu’un sort empêche le Kitsune de retrouver sa forme humaine. Suivant l’animal totem, cela peut poser quelques problèmes. Après tout, nous sommes en Norvège alors je doute qu’un lion passe inaperçu dans les rues de Tromso. Cependant, un Kitsune chef de clan peut aider son camarade à redevenir humain. A une seule condition, il faut que le Kitsune emprisonné fasse partie de son clan. Cela peut donc être assez problématique pour les Kitsunes solitaires dont l’animal totem ne serait pas compatible avec un clan.

Comment devenir un Kitsune?
La majorité d’entre eux sont Kitsunes de naissance, née d’une union entre un Kitsune et un humain. Le gène est transmis à la fois par le père ou la mère, ce qui explique qu’un Kitsune peut naître même si le gêne ne vient que d’un des deux parents. Cependant, la naissance d’un Kitsune sera particulière. Même si l’enfant à naître a un parent humain, la mère saura que son enfant naîtra à la pleine lune, qui joue sur le déclenchement de l’accouchement. Une fois l’enfant né, une autre pleine lune induira la première transformation de l’enfant, aux environ de ses trois-quatre ans. A partir de là, il sera alors capable de se transformer à volonté, sans craindre la pleine lune.
D’autres façons existent pour devenir l’un d’entre eux. La plus connue est la morsure, pouvant également être une griffure. Cela se rapproche assez de la légende concernant le loup garou. La transformation se fera quoi qu’il arrive. Elle est douloureuse et parfois mortelle si la personne n’est pas entourée de Kistunes pour prendre soin de lui. L’animal de transformation sera alors déterminé par l’animal de transformation du Kitsune ayant mordu l’humain.
Une dernière façon de se transformer en Kitsune existe mais elle est moins connue que les deux autres. On raconte même que le premier Kitsune vient de là. La malédiction. Un sorcier primaire peut maudire un humain à la damnation, le transformant ainsi en Kitsune. Divers raisons peuvent expliquer cette malédiction mais il faut que le fait reproché soit grave. La malédiction peut également être lancée par des descendants de sorciers primaires mais il faudra alors que les sorciers soient nombreux, contrairement à un sorcier primaire qui peut lancer la malédiction seul.

Comment tuer un Kitsune?
Un Kitsune n’est pas immortel, il meurt comme tout être humain, de vieillesse ou de maladie. Cependant sa longévité est bien plus importante que celle d’un simple humain, que l’on soit Kitsune de naissance ou transformé par morsure ou malédiction. Néanmoins, attendre la mort naturelle d’un Kitsune peut être long du coup.
Ils ne sont pas invulnérables. L’eau du lac de Tromso, bénite par un sorcier, peut assommer un Kitsune et lui faire perdre ses repères, laissant ainsi la possibilité de le tuer. L’eau bénite peut également bloquer la transformation pendant un temps, à condition que le Kitsune soit sous apparence humaine. Elle ne fonctionnera donc pas s’il est sous sa forme animale.
La Pedicularis Lapponica est une plante toxique pour les Kitsune. Ils y sont allergiques et même une petite quantité peut tuer l’un d’entre eux. C’est une orchidée norvégienne reconnaissable à sa couleur blanche. Réduite en poudre ou en huile, elle peut alors être intégrée à l’alimentation du Kitsune. Une fois la poudre ou le liquide digéré, le corps du Kitsune empoisonné réagira comme s’il faisait un violent choc anaphylactique. Cela commencera par de l’urticaire se répandant rapidement sur le corps puis des nausées et des vomissements. Enfin, le Kitsune sera atteint par des troubles cardio-vasculaires avant de succomber à un œdème pulmonaire. Cependant, un antidote existe et le Kitsune peut être sauvé s’il est pris en charge rapidement. Cependant, l’huile de Pedicularis Lapponica injectée directement dans le sang du Kitsune est mortelle.
Le Rhénium est également une façon de faire du mal à un Kitsune. Il s’agit d’un métal extrait de carrière se trouvant principalement au Chili, aux Etats-Unis ou au Kazakhstan. Il peut facilement être forgé en lame et donc monté sur un manche pour se transformer en couteau, poignard ou dague. C’est un métal répandu parmi les Kajura qui ont souvent un poignard de Rhénium dans leurs armes. Cependant, le Rhénium n’est pas mortel pour le Kitsune. Tout dépendra de la zone du corps touché. Mais en poignardant une zone non mortelle, le Kitsune pourra guérir. Cependant, sa régénération est bloquée par le métal et il faudra alors des soins humains pour que la plaie se referme, laissant ainsi une cicatrice apparente.
Néanmoins, toute arme peut être utilisée pour tuer un Kitsune. Il faudra cependant viser soit le cœur soit le crâne pour que le Kitsune succombe. Décapiter l’un d’entre eux est également une excellente façon de le tuer.

Les pouvoirs des Kitsunes
Le Kitsune est donc un métamorphe. C’est-à-dire qu’il a le pouvoir de se transformer en un animal qui lui aura été donné à la naissance par les gênes des parents. Tout enfant né d’un Kitsune aura forcément un animal en lien avec celui de son père ou de sa mère. Dans le cas d’un enfant né de l’union de deux Kitsunes, l’animal découlera d’un gène transmis par sa mère.

Le clan de Tromso
Pendant des siècles, la ville de Tromso n’a abrité qu’un clan de Kitsune. Mais les membres de cette race sont obligés de souvent bouger à cause de leur vieillissement altéré. Ce qui fait qu’au fil des migrations, des clans sont venus investir la ville tandis que d’autres quittaient cette dernière. Aujourd’hui, Tromso abrite trois clans de Kitsune, tous répartis dans le quartier Nord. Les ententes entre clan de Kitsunes sont cordiales, ils se tolèrent plus ou moins mais gare à quiconque oserait s’approcher d’un membre d’un clan adverse pour une relation amoureuse. Elles sont peu acceptées et sévèrement punies.
L’un des premiers clans de la ville est le clan Rod Rav. Arrivé en ville dans les années 1890, les membres vont et viennent comme bon leur semble dans les pays scandinaves. La famille dirigeant le clan est la même depuis sa création, il y a plusieurs siècles désormais. Le chef change régulièrement pour éviter d’attirer le regard des humains sans pour autant quitter les mains de la famille créatrice. Leur animal totem est le renard et plus particulièrement, le renard roux. Ils se regroupent tous à la base militaire dont le chef est un dirigeant, passant facilement à travers le grillage de protection grâce à leur petite taille une fois transformé. Ils possèdent tous le même tatouage, à divers endroits du corps: une empreinte de renard. C’est un des plus grands clans de Kitsunes d’Europe, comptant une trentaine de membres de façon permanente.
Le deuxième clan de Tromso est le clan Renar. Il est en ville depuis les années 1950 bien que l’on ait retrouvé sa trace dans divers pays d’Europe au fil des décennies. Cependant, c’est un clan à la limite de l’implosion car le précédent chef a été tué par un jeune rival il y a quelques années. Il est aujourd’hui à la tête d’un clan restreint, ne comptant plus qu’une dizaine de membres. Leur animal totem est le renne et ils se regroupent à l’aéroport, dans un hangar un peu à l’écart de toutes activités humaines. Leur tatouage représente une tête de renne avec les bois.
Le dernier clan arrivé est celui de Gaupe. Tout jeune clan, il a été formé au début des années 2000, au sein même de la ville de Tromso. Contrairement au clan des renards qui stagnent au nombre de membres ou encore au clan des rennes qui en perd, ce clan a gagné des membres assez rapidement, faisant de lui le deuxième clan de la ville. Il compte donc une vingtaine de membres et ces chiffres ne font qu’augmenter au fils des années. Regroupés au parc boisé, leur animal totem est le lynx et leur tatouage représente donc son empreinte.

Relations amoureuses avec les autres créatures
Les Kitsunes ont une règle très simple concernant les relations avec les autres créatures. Si les unions avec les humains ne les dérangent pas, ce n’est pas le même discours concernant les autres êtres surnaturels. Les unions entre Kitsunes ne sont possibles qu’entre membres d’un même clan. Il est donc très mal vu qu’un Kitsune se lie d’amour avec un membre d’un autre clan ou même pire, avec un Kitsune solitaire. Mais ces unions sont déjà mieux tolérées que celles avec les autres créatures. Pour un Kitsune, les unions ne servent qu’à assurer la continuité du clan, ce qui explique que les unions avec les humains sont acceptés, il n’y a pas d’autres gènes que celui du Kitsune dans le sang de l’enfant. Et c’est pourquoi les unions avec d’autres créatures sont formellement interdites. Le Kitsune ayant bravé cet interdit s’expose à un chatiment de la part de son chef de clan s’il fait partie de l’un d’eux.




_________________
Norge


Compte PNJ du staff, ne pas envoyer de mp, merci
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Silence Inside Me :: Entrée dans l'aventure :: Les lois :: Les races-